Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog

Histoire des premières Écoles du dimanche

Le mouvement des Écoles du dimanche est né en Angleterre, à la fin du XVIIIe siècle. Le publiciste anglican Robert Raikes (1736-1811) en est l'initiateur. C'est à Gloucester, en juillet 1780 qu'il a ouvert une première école le dimanche, pour scolariser a minima des enfants ouvriers, leur seul jour « libre » !... Avec l'aide de son parent par alliance le pasteur anglican Thomas Stock (1750-1803), pendant trois ans ils ont testé ce nouveau dispositif d'éducation populaire protestant. Puis, c'est grâce au drapier baptiste William Fox (1736-1826), lui-même originaire de Gloucester mais ayant fait fortune à Londres, que le mouvement s'est structuré. Il est devenu une œuvre interdénominationnelle se répandant à travers le monde avec le Catholic Spirit ou esprit de vie universel, commun à toute dénomination chrétienne indépendamment de ses choix de gouvernement d'église, comme agent « reliant », fondant, et alimentant l'unité des acteurs. Tout en évoluant et se diversifiant, ce dispostif distinct du catéchisme développait un modèle éducatif "intégral" de la personne, qui articulait l'instruction religieuse et l'instruction générale.

C'est sous l'impulsion des protestants anglais que le mouvement est arrivé et s'est développé en France. La première école du dimanche a été ouverte le dimanche 7 août 1814 par le pasteur Laurent Cadoret (1770-1861), à l'église réformée de Luneray, en Normandie. C'est cependant le pasteur Edouard le Vavasseur, dit Durell (1790-1861), qui a été le fer de lance de cette école réunissant très vite une soixantaine d'élèves. Originaire de l'île de Jersey, c'était un étranger, ce qui était suspect sous le concordat. Les Articles Organiques interdisaient l'exercice du culte à un étranger. Ceci explique pourquoi Durrel n'est resté que deux dimanches à Luneray, et que son nom a été tu. Mais c'est depuis le Midi de la France que le mouvement s'est développé, puis s'est doté à Paris, d'un premier Comité d'encouragement (1826-1828). Le pasteur méthodiste Jean-Paul Cook (1828-1886), deviendra le fer de lance et la cheville ouvrière de la Société des Écoles du dimanche, créée à Paris en 1852. Les Écoles du jeudi ont été créées en 1881, lorsque les lois Ferry ont été promulguées, instituant la séparation entre l'école et l'église.

A. Ruolt, 5/01/2013

Leçons, opuscules et brochures

Alphabet des Écoles du Dimanche, Paris, CEÉdD, 1827, 35 p., réédité par la Société des Écoles du dimanche, Paris, Meyrueis, 1854, 19 p.

Louis Burnier, Études élémentaires et progressives de la Parole de Dieu : Les Prophètes, première Partie, Lausanne, Bridel, 1847, 372 p.

Louis Burnier, Études élémentaires et progressives de la Parole de Dieu : Les Évangiles, Seconde Partie, Lausanne, Bridel, 1850, 327 p.

Louis Burnier, Études élémentaires et progressives de la Parole de Dieu Les Actes des apôtres, les Épîtres et l’Apocalypse, Première Partie, Lausanne, Bridel, 1851, 224 p.

Gabrielle Cadier-Rey, « L’École du Jeudi », Libre Sens, 2008, p. 2-9.

Cantiques à l’usage des Écoles du Dimanche recueillis par le pasteur suffragant de l’Église réformée de Calmont, Toulouse, Corne,1825, 105 p.

Cantiques à l’usage des ÉdD et es Assemblées de Culte, Paris, SÉdD, 1857, 108 p.

David César Chabrand, Des ÉdD de leur importance et de la manière de les diriger, Toulouse, 1817

Chants religieux à l’usage des ÉdD et des familles (notation de musique en chiffres), Paris/Strasbourg, Berger-Levrault,18642, 139 p.

Choix de Cantiques à l’usage des Écoles du Dimanche, Lausanne, Bridel, 1857, 72 p.

Choix de Psaumes et Cantiques de l’Église Réformée à l’usage des ÉdD et des assemblées de culte, Paris, SÉdD, 1857, 108 p.

Comité d'Encouragement des Écoles du Dimanche, Conseils pour l’établissement et l’organisation des Écoles du Dimanche, Paris, Smith, 1827, 19 p.

Jean-Paul Cook, Histoire et organisation d’une École du Dimanche avec quelques conseils à ceux qui donnent aux enfants une instruction religieuse, Paris/Nimes/Lausanne, Delay/Garve/Bridel, 1847, 30 p.

J.-M. Coueslant, Un mot les bibliothèques populaires, Dieulefit, Reboul, 1861, 15 p.

Église Réformée de Paris, Paroisse de Batignolles, Cours religieux du Jeudi (1883 Fevrier-Juillet), 1883, 7 p.

Église Réformée Évangélique de Paris (Xe), Chapelle du Nord, rue des petits-hôtel 17, Règlement intérieur de l'ÉdD chapelle Nord, Paris, Meyrues, 1864, 2 p.

Edmond Evrard, Les Écoles de Vacances : pourquoi les créer, comment les organiser comment les diriger et les clôturer, Paris, SÉdD, 1924, 20 p (SHPF, SEIPPF, 0Y7).

Louis Gaussen, Daniel le Prophète, exposé dans la suite de leçons pour les ÉdD, T.1, Paris/Toulouse/Londres, Librairie Protestante/Delhorbe/Partridge-Oakey, 18502, 448 p.

Louis Gaussen, Daniel le Prophète, exposé dans la suite de leçons pour les ÉdD, T.2, Paris/Toulouse/Londres, Librairie Protestante/Delhorbe/Partridge-Oakey, 1848, 417 p.

Louis Gaussen, Le premier chapitre de la Genèse, exposé dans la suite de leçons pour les ÉdD, Toulouse, Société des livres religieux, 1856, 242 p.

Louis Gaussen, Leçons données dans une École du Dimanche sur le livre du prophète Jonas et sur quelques Psaumes, Toulouse, Société des livres religieux, 1865, 259 p.

Louis Gaussen, Leçons données dans une École du Dimanche sur les vingt premiers chapitres de l’Exode, Toulouse, Société des livres religieux, 1866, 622 p.

L. F. F. Gauthey, Essai sur les écoles du dimanche, Ouvrage couronné par le Comité des écoles du dimanche de Paris, Paris, Agence de la Société des écoles du dimanche, 1858, 200 p.

Samuel Jaulmes-Cook, « Éducation : l’école du dimanche », Chrétien Evangélique n° 22, 1863, p. 650-666.

Samuel Jaulmes-Cook, L’École du Dimanche, appel aux amis de l’évangile en faveur de l’instruction religieuse él »mentaire des enfants, Lausanne, Bridel, 1862, 47 p.

Samuel Jaulmes-Cook, L’École du Dimanche, système des groupes, Lausanne, Bridel, 1863, 63 p.

Jean-Pierre, « Les Écoles de Garde et les Centres de jeu », Action Populaire Série Sociale, n° 299, Paris/Reims, Maison bleue/Action populaire, 1913, 31 p.

J. Joseph, Les Écoles du dimanche de la Suisse romande, Notice publiée à l’occasion de l’Exposition nationale de Genève des Écoles du dimanche du canton de Vaud, 1896, p. 8-10.

Jean Laroche, « Notre passé et nos espérances : exposé du Directeur, M. le pasteur Jean Laroche », Qu’avons-nous fait pour nos enfants ? L’œuvre accomplie par la société des Écoles du Dimanche de France depuis 1852, Paris, SÉdD, 1928, 32 p.

Matthieu Lelièvre, « Un coup d’œil sur l’histoire des écoles du dimanche en France », Journal des Écoles du Dimanche, 1890, p. 364-367 et p. 405-409.

Matthieu Lelièvre, « Les Écoles du Dimanche en France, Souvenir du Jubilé 1852-1902 », Journal des Écoles du Dimanche Supplément Mai 1902, p. 3-16.

Frédéric Monod Fils, Sermon adressé aux enfants des Écoles de l’Église Réformée de Paris, à l’Oratoire, le Dimanche 6 Mars 1831, Paris, Risler, 1831, 39 p.

Wilfred Monod, L’instruction religieuse à l’École du Dimanche, Vals-Les-Bains, Aberlen, 1902, 26 p.

A.-L. Montandon, Circulaire et Statuts, Société des Écoles du dimanche, 1852, 8 p.

A.-L. Montandon, Notes Explicatives sur les récits du Nouveau Testament publiés pour les ÉdD, Paris, Ducloux, 1853, 232 p.

A.-L. Montandon, Problème Musical, Historique, Pédagogique, Prophétique, Pasteur, Taride, 1861, 208 p.

A.-L. Montandon, Récits de l’Ancien Testament dans les termes de l’Écriture Sainte, Paris, Meyrueis, 1856, notes Explicatives sur les récits du Nouveau Testament publiés pour les ÉdD, Paris, Ducloux, 1853, 232 p. 261 p.

Henry Paumier, « Sociétés des Écoles du dimanche », Frank Puaux, Exposition Universelle de Chicago, Les œuvres du protestantisme Français au XIXe siècle, Paris, Comité Protestant Français, 1893, p. 354 sq.

Petit Manuel des ÉdD ou Conseils et directions à l’usage des Maîtres, Lausanne, SÉdDCV, 1855, 79 p.

Henry de Peyster, « Les récréations de l’Enfance Pauvre, ouvroirs & garderies », Paris, Foi et Vie, 1912, 36 p.

Isabelle Olekhnovitch, « Les écoles protestantes en France de 1815 à 1880 », Théologie Évangélique, t. 6.1, 2007, p. 29-37.

Louis Sautter, Cours populaire d’instruction religieuse, Paris, SÉdD, sd, 165 p.

SÉdD, Ms, Cours Normal pour les Moniteurs et les Monitrices des ÉdD, 1882.

Charles-Haddon Spurgeon, La responsabilité des instructeurs des écoles du dimanche, discours adressé à une assemblée d’instructeurs (Union des Écoles du Dimanche de Londres), Paris, SÉdD, 1858, 36 p.

Albert Valez, (Agent SEIPPF), Les écoles de Garde, Paris, La Cause, 4 mai 1922, 12 p.

Adam Vulliet, « Éducation, des écoles du dimanche », Le Chrétien évangélique au XIXe siècle, Lausanne, 1859, p. 281-285.

Adam Vulliet, Des écoles du dimanche, Quelques pensées aux amis de l'éducation religieuse des enfants, Lausanne, Bridel, 1859, 19 p.

Albert Woodruff, De la meilleure organisation des Ecoles du dimanche comme auxiliaire du ministère évangélique, Paris, SÉdD, 1864, 32 p.

Albert Woodruff, L’École du dimanche, institution fondée sur la Sainte Écriture, Paris, Librairie évangélique, 1857, 24 p.

Jean-François Zorn, « Esprit catéchétique es-tu là(s) ? », Actes du colloque national pour construire la catéchèse de demain…, les 15 et 16 mars 2003.

Revues des Écoles du dimanche

L’Ami de la jeunesse, 1825 -1831, Paris, Servier.

Magasin des Écoles du Dimanche, 1851 - 1863, Paris, SÉdD.

Musée des Enfants, de 1864 à 1868, Paris, SÉdD.

La Feuille de l’École du Dimanche, à partir de1874, Paris, SÉdD.

Journal des Écoles du Dimanche (Journal Rose), 1888-1902, Paris, SÉdD.

Thèses et mémoires

Jean Baubérot, L’évangélisation protestante non concordataire en France et les problèmes de la liberté religieuse au XIXe siècle : La société évangélique de 1833 à 1883, Thèse, Faculté des Lettres et des sciences humaines, Paris, 1966, 518 p. (ronéotypée).

Emmanuel Charbonneau, l’École Normale protestante de Courbevoie, son histoire, ses méthodes, sa pédagogie, thèse pour l’obtention du grade de bachelier en théologie, Faculté de théologie de Paris, soutenue le 18 juillet 1908 à 10h, Montbéliard, Société Anonyme d’Imprimerie Montbéliardaise, 1908, 94 p.

Elisée Clerc, Les écoles primaires protestantes autrefois et aujourd’hui, thèse présentée à la Faculté Libre de Théologie protestante de Montauban, en juillet 1914, pour obtenir le grade de bachelier en théologie, Montauban, imprimerie coopérative, 1914, 88.

Jules le Coultre, Maturin Cordier et les origines de la pédagogie protestante dans les pays de langue française (1530-1564), mémoire de l’Université de Neuchâtel, T 5, Neuchâtel, 1926, 536 p.

Jocelyne Dubois, La société des Écoles du Dimanche de 1854 à 1914, mémoire de DEA, ss direction d’André Encrevé, Faculté des Lettres et Sciences humaines, Reims, 1988, 112 p.

Henri Dumont, Les unions chrétiennes de jeunes gens et l’éducation populaire en France, thèse présentée à la Faculté de théologie protestante de Paris pour obtenir le grade de bachelier en théologie, soutenue publiquement le 29 janvier 1898, à 4 heures, Paris, Ch Noblet, 1898, 48 p.

André Encrevé, Protestant Français au milieu du XIXe siècle, les réformés de 1848 à 1870, Genève, Labor et Fides, 1986, 1122 p.

Sébastien Fath, Une autre manière d’être chrétien en France : socio-histoire de l’implantation baptiste, 1810-1950, Genève, Labor et Fides, 2001, 1222 p.

Henri Gerbeau, La Mission Populaire Évangélique de France (Mission ac-All), thèse ronéotypée pour obtenir le grade de bachelier en théologie, Montpellier, 1931, 81 p.

Paul de Langenhagen, L’École du Dimanche, étude de théologie pratique, thèse présentée à la Faculté de Théologie protestante de Paris, pour obtenir le grade de bachelier en théologie (6 juillet 1883 à 17h, Université de France, Académie de Paris, Noblet, 1883, 95 p.

Alfred-Eloi Lombard, De l’école du Dimanche, thèse présentée à la Faculté de Théologie de l’Église Libre du canton de Vaud, Genève, Robert, 1907, p. 52-57.

Léon Maury, Le réveil religieux dans l’église réformée à Genève et en France (1810-1850) (thèse de doctorat, Montauban), V. 1 et 2 , Paris, Fischbacher,1892, 528 p., 403 p.

Agnès de Neufville, Le Mouvement social protestant en France depuis 1880, thèse pour le doctorat en droit, sciences politiques et économiques, Paris, PUF, 1927, 231 p.

G. E. Nicolet, L’École primaire protestante en France jusqu’en 1789, thèse présentée à la Faculté de théologie protestante de Paris pour obtenir le grade de bachelier en théologie, Auxerre, Gallot, 1891, 79 p.

Louis Pellier, L’École du Dimanche, thèse IPT, Paris, 1926, p. 44 p.

Daniel Robert, Les Églises Réformées en France (1800-1830), Paris, PUF, 1961, 632 p. extraits des textes

Anne Ruolt, La petite école des deux cités, genèse et contribution du mouvement des Écoles du Dimanche dans le développement de l’éducation populaire en France de 1814 à 1902, un modèle d’éducation pan-anthropique, Thèse dirigée par Loïc Chalmel, soutenue l'université de Rouen, département des Sciences de l'éducation, le 20 septembre 20100, 2 vol.+ DVD, 969 p. et 407 p.

Hermann Vérollet, L’école du dimanche quelques idées sur son enseignement, Thèse présentée à la Faculté Libre de Théologie Protestante de Montauban pour obtenir le grade de bachelier en théologie, Montauban, 1912, 108 p.

Jean-Claude Vinard, Les écoles primaires protestantes en France de 1815 à 1885, mémoire de maîtrise, IPTM, Montpellier, 2000, V.1 et 2, 264 p. et 114 p.

Sur le mouvement anglophone

Joseph Belcher, Robert Raikes, his Sunday Schools, and his Friends : Historical Sketches of the Sunday school cause in Europe and America, Philadelphie, American Baptist Publication Society, 1859, 311 p., www.archive.org

Frank Booth, Robert Raikes of Gloucester, Nutfield, Redhill, Surrey, National Christian Education Concil, Robert Denholm, 1980, 188 p.

P. E. Burroughs, The present-Day Sunday School : Studies on Its Organization and Managment, New-York/Chicago/Toronto/Londres/Edimbourg, Fleming, 1917, 214 p

Philip B. Cliff, The rise and development of the Sunday School Movement in England, 1780-1980, Nutfield, Redhill, Surrey, Londres, National Christian Education Council, 1986, 400 p.

Robert Floyd, Reading, writing and arithmetic, and how they may be more successfully taught in elementary schools, Londres, Longman, 1861, 80 p.

John Ferguson, Christianity, society, and education : Robert Raikes, past, present, and future, SPCK, 1981, 215 p

Alfred, Gregory, Robert Raikes : journalist and philanthropist : a history of the origin of sunday schools, Londres, Houdder & Stoughton, 1880, 189 p.

Henry Harris, Robert Raikes : the man and his work : Biographical Notes collected by Josiah Harris, Unpublished Letters by Robert Raikes, Letters from the Raikes Family, Opinions on influence of Sunday schools, New York, E.P. Dutton, 1899, 355 p.

J. Henry Harris, Robert Raikes- The Man who founded the Sunday school, Londres, the national sunday school union, 1900(5e), 112 p.

Fontain J. Hartley, « The history and statistics of the Sunday school », in International Normal Commottee, The modern Sunday school, Normal studies for Sunday School Teachers, Londres, Sunday School Union, 1887, 167 p.

John Angell James, The Sunday School Teacher’s Guide, New-York, Sunday School Union, 1818, 177 p.

Stephen Orchard, John H. Y. Briggs, The Sunday School Movement : Studies in the Growth and Decline of Sunday Schools, Londres, Paternoster, 2007, 169 p.

Mrs. H.B. PAULL, Robert Raikes and his scholars, Londres, The Sunday School Union, 1880, 134 p.

John Carroll Power, The Rise and Progress of Sunday Schools; a Biography of Robert Raikes and William Fox, New York, Sheldon & Company, 1863, 283 p.

Lewis Glover Pray, The History of Sunday Schools and Religion Education from the Earliest Times, Boston, Crosby and Nichols, 1847, 262 p.

Edwin Wilbur Rice, The Sunday-School Movement and the American Sundays-School Union 1780-1917, Philadelphie, ASSU, 1917, 501 p.

Henry Waston, The History of the Sunday School union, Londres, Sunday School Union, 1853, 192 p.

Ilustration: Robert Dowling (1827-1886), Robert Raikes conversant des écoles du dimanche avec Thomas Stock à Gloucester, dans le quartier populaire du « Pré-sainte-Catherine » en 1780. Gravure coloriée, original National Gallery of Australia, 1880.

Georges Bretegnier, La lecture de la Bible, 1892. Huile sur toile. 58 x 72 cm. Musée du château des ducs de Wurtemberg à Montbéliard.

Georges Bretegnier, La lecture de la Bible, 1892. Huile sur toile. 58 x 72 cm. Musée du château des ducs de Wurtemberg à Montbéliard.

Anne Ruolt (2011) Du rôle éducatif précurseur au XIXe siècle, du Comité d’Encouragement des Écoles du Dimanche (1826-1828), en faveur de l’instruction religieuse et primaire des protestants de France, Rassegna di Pedagogia, LXIX/3-4/2011, p. 305-330. Pour la suite de l'article consultez la Revue
Anne Ruolt (2011) Du rôle éducatif précurseur au XIXe siècle, du Comité d’Encouragement des Écoles du Dimanche (1826-1828), en faveur de l’instruction religieuse et primaire des protestants de France, Rassegna di Pedagogia, LXIX/3-4/2011, p. 305-330. Pour la suite de l'article consultez la Revue
Anne Ruolt (2011) Du rôle éducatif précurseur au XIXe siècle, du Comité d’Encouragement des Écoles du Dimanche (1826-1828), en faveur de l’instruction religieuse et primaire des protestants de France, Rassegna di Pedagogia, LXIX/3-4/2011, p. 305-330. Pour la suite de l'article consultez la Revue
Anne Ruolt (2011) Du rôle éducatif précurseur au XIXe siècle, du Comité d’Encouragement des Écoles du Dimanche (1826-1828), en faveur de l’instruction religieuse et primaire des protestants de France, Rassegna di Pedagogia, LXIX/3-4/2011, p. 305-330. Pour la suite de l'article consultez la Revue
Anne Ruolt (2011) Du rôle éducatif précurseur au XIXe siècle, du Comité d’Encouragement des Écoles du Dimanche (1826-1828), en faveur de l’instruction religieuse et primaire des protestants de France, Rassegna di Pedagogia, LXIX/3-4/2011, p. 305-330. Pour la suite de l'article consultez la Revue
Anne Ruolt (2011) Du rôle éducatif précurseur au XIXe siècle, du Comité d’Encouragement des Écoles du Dimanche (1826-1828), en faveur de l’instruction religieuse et primaire des protestants de France, Rassegna di Pedagogia, LXIX/3-4/2011, p. 305-330. Pour la suite de l'article consultez la Revue
Anne Ruolt (2011) Du rôle éducatif précurseur au XIXe siècle, du Comité d’Encouragement des Écoles du Dimanche (1826-1828), en faveur de l’instruction religieuse et primaire des protestants de France, Rassegna di Pedagogia, LXIX/3-4/2011, p. 305-330. Pour la suite de l'article consultez la Revue
Anne Ruolt (2011) Du rôle éducatif précurseur au XIXe siècle, du Comité d’Encouragement des Écoles du Dimanche (1826-1828), en faveur de l’instruction religieuse et primaire des protestants de France, Rassegna di Pedagogia, LXIX/3-4/2011, p. 305-330. Pour la suite de l'article consultez la Revue
Anne Ruolt (2011) Du rôle éducatif précurseur au XIXe siècle, du Comité d’Encouragement des Écoles du Dimanche (1826-1828), en faveur de l’instruction religieuse et primaire des protestants de France, Rassegna di Pedagogia, LXIX/3-4/2011, p. 305-330. Pour la suite de l'article consultez la Revue

Anne Ruolt (2011) Du rôle éducatif précurseur au XIXe siècle, du Comité d’Encouragement des Écoles du Dimanche (1826-1828), en faveur de l’instruction religieuse et primaire des protestants de France, Rassegna di Pedagogia, LXIX/3-4/2011, p. 305-330. Pour la suite de l'article consultez la Revue

Tag(s) : #École du dimanche, #Éducation, #Protestant, #Réveil, #Pédagogie, #Raikes, #Cadoret, #Cook, #Gauthey
Share this post
Repost0
To be informed of the latest articles, subscribe: